Les actions AJ

"aller vers " les jeunes et leurs familles

LE PROJET SÉNÉGAL 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

                         C’est le jeudi 29 Août, après 1 mois au Sénégal, que 10 jeunes encadrés par l’association Avenir Jeunesse sont rentrés de leur voyage humanitaire. Accompagnés d’un éducateur, Bakary, et de deux encadrants, Christian et Rose, ils ont pu terminer deux salles de classe dans le quartier de l’Hydrobase à Saint-Louis du Sénégal. 

Ce fut un séjour riche en émotion et une expérience inoubliable dont les jeunes témoignent dans leur page Facebook.

                    «  Première journée en France et comment vous dire que cette journée a été tellement triste, les couleurs du Sénégal nous manquent à la majeure partie du groupe, les bruits de la population dans les rues, les villages de sable, les sourires, les partages, l’amour et même l’air […]  »

Au terme de leurs missions « deux salles de classe ont été refectionnées » comme l’explique Ndarinfo dans l’article qui leur est consacré. 

Cf : revue de presse ndarinfo

De plus, le 17 octobre, une partie du groupe a été invité à la radio pour parler de leurs expériences. Ils ont pu partager leurs modes de vie, leurs ressentis, les actions menées et tout ce qu’ils ont pu vivre avant, durant et après ce mois-là.

Podcast radio de leur intervention:

https://www.mixcloud.com/RadioRGO/route-041119/?fbclid=IwAR2522cplllcnEHOdg7AuIN8w_RqYjsTw_Y0BIVMfeDhplHjLIC3ZpCD7kU

Témoignage : 

                       « Alors ce soir ce sera mon dernier message sur cette page, je suis Emma. participante du projet Avenir Jeunesse et je vais parler premièrement en mot nom.  Nous avons inauguré l’école d’Hydrobase hier, et quand je suis rentrée dans cette salle de classe avec ce tableau, ce sol, ce plafond, ces volets, je me suis souvenue du premier jour où j’ai mis mon pied dans ce carré de béton à toit découvert sous le soleil de plombs, à jeter le premier « seau » de sable que l’on avait récolté avec 2 pelles pour 10 jeunes et des « seaux » comme je l’ai cité n’étaient que des bidons d’eau coupés en deux…
Et sincèrement vous ne pourriez jamais comprendre l’émotion que j’ai eue à ce moment-là, et que tous ces enfants autour de vous danse, vous souriez, vous aime au final sans même que vous le sachiez, car grâce à vous ils vont devenir indépendants de leurs pensées, car ils deviendront instruits et intelligents…
Comment vous décrire un sentiment pareil? Je ne pourrai pas, à part vous inviter vous aussi à participer à un acte humanitaire du genre pour le comprendre réellement…
Et je pense être sûre que mon groupe entier, sera d’accord pour dire que l’on ne pourra jamais oublier cela…
Aujourd’hui nous sommes entrés en France, nous sommes tous chez nous, et même si retrouver sa famille fait un bien fou, je me sens vide, car l’Afrique, est un pays entier, pauvre mais tellement riche… que personne ne peut réellement réaliser tant qu’il ne l’a pas vécu… » 

Objectif Gard les définis comme des conquérants dans leurs article du 8 novembre et  Alix Pratlong, directrice de l’association Avenir Jeunesse ajoute « Ils sont partis à dix tout le mois d’août et ils sont tous revenus en bonne santé, mais surtout changés ».

Si un mois a suffit pour finir deux écoles, il a aussi permis à 10 jeunes Alésiens de vivre une expérience incroyable.

Plus d’info sur: https://www.facebook.com/Projet-Sénégal-Avenir-Jeunesse-1233588013489262 

 

L’aventure continue …

 

affiche senegal

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils