Service ADPS

"aller vers " les jeunes et leurs familles

Présentation
L’Association pour le Développement de la Prévention Spécialisée (ADPS), association sous
le régime de la loi de 1901, est née en janvier 2009 du regroupement des deux clubs nîmois de
Prévention Spécialisée, « Le Carrefour » intervenant dans le quartier du Chemin Bas
d’Avignon et « Les 3 Pins » dans le quartier de Valdegour.
Cette fusion, en rassemblant les forces des structures initiales, enrichissait leurs capacités d’analyse
et de réflexion, et avait pour finalité,
– d’amplifier et diversifier les actions,
– de s’affirmer comme force de proposition sur les politiques sociales locales,
– de participer au développement de la Prévention Spécialisée.
Ces objectifs restent toujours d’actualité.
Valeurs et principes
L’association s’appuie sur les valeurs fondamentales contenues dans la «Déclaration
universelle des droits de l’homme » de 1948 et dans la « Convention Internationale des
droits de l’enfant » de 1989.
Elle promeut les valeurs :
– de respect de soi et de l’autre,
– de tolérance,
– de solidarité et de justice sociale,
– d’égalité des droits et de refus des discriminations et des exclusions.
Laïque, l’Association pour le Développement de la Prévention Spécialisée (ADPS) est
respectueuse des libertés individuelles. Elle tient à s’affirmer indépendante de toute organisation
politique, syndicale, philosophique ou confessionnelle.
Elle inscrit son action dans un cadre d’éducation et de prévention visant à promouvoir l’accès aux
droits et à la citoyenneté des populations vulnérables et en situation de précarité.

Finalités et objectifs
L’association a pour objectifs, là où elle intervient :
– de travailler auprès des jeunes en respectant leur identité,
– de les guider et les accompagner dans la recherche de leur autonomie,
– de contribuer à leur épanouissement personnel, professionnel et social,
– de les aider à prendre conscience du sens à donner à leur vie et de leur place de citoyen
dans le monde
Les membres de l’ADPS ont tous en commun une approche positive de la jeunesse qui les conduit à
s’impliquer de manière déterminée, à la mesure de leurs moyens, et en coopération avec d’autres,
dans :
– la protection de l’enfance,
– la lutte contre l’exclusion sociale des jeunes,
– la prévention des conduites à risque et des conduites délinquantes,
– la recherche des démarches et moyens permettant à tous les jeunes d’acquérir

les capacités nécessaires à leur émancipation,
– la promotion d’une meilleure qualité de vie individuelle et collective dans les
territoires qualifiés de « difficiles »

Une conception de l’intervention sociale spécifique
L’Association pour le Développement de la Prévention Spécialisée (ADPS) tient à réaffirmer
le cadre déontologique d’intervention des équipes de Prévention spécialisée issu de l’arrêté
ministériel du 4 juillet 1972 :
Principe de libre adhésion : la prise en charge éducative est conditionnée par l’acceptation
par le jeune d’une relation. La rencontre avec le jeune peut être directe ou passer par
l’intermédiaire d’un partenaire.
Mandat territorial et absence de mandat nominatif : La mission s’exerce sur un territoire
donné et le jeune n’est pas orienté par une autorité chargée de la protection de l’Enfance, ou
par la Justice.
Respect de l’anonymat : Pas de dossier administratif pour les jeunes accompagnés, ni
transmission de notes de suivi aux autorités judiciaires et administratives. Ceci n’empêche
pas des échanges d’informations entre partenaires dans des instances où une charte
déontologique a été conclue et est respectée
Non-institutionnalisation des actions : La prévention spécialisée ayant pour mission de
mener des actions permettant la promotion des habitants par eux-mêmes, celles-ci ont pour
vocation d’être reprises et portées par le tissu associatif et institutionnel local après un
« passage de relais » dès lors que les conditions favorables sont réunies.
Les modalités d’intervention
Les moyens d’intervention de l’ADPS sont énoncés dans un projet de service. Celui-ci est
élaboré par l’équipe de salariés en s’appuyant sur une analyse des problématiques des jeunes et un
diagnostic de territoire. Il explicite les activités et les formes que prendra ce projet pour
une période donnée. Il est discuté avec les membres de l’association et validé par eux.
Ces derniers veillent à l’adéquation entre ce projet et les moyens obtenus auprès des financeurs.
L’association est financée par le Conseil Départemental du Gard, garant de la continuité du projet et
de la référence à la mission de protection de l’enfance. La recherche de financements
complémentaires peut s’inscrire dans d’autres dispositifs pour mener des actions spécifiques ou
auprès d’autres instances administratives : municipalité, région, fonds européens.
Les administrateurs, membres bénévoles de l’association, sont garants de la bonne réalisation du
projet et de l’adéquation avec les orientations votés en Assemblée Générale. Ils assurent, en plus, la
gestion administrative et financière, le pilotage et l’évaluation des actions menées.
Très attachés au mode de travail coopératif entre salariés et bénévoles, ils peuvent participer dans la
mesure de leurs compétences et de leurs disponibilités à des actions sur le terrain, en étant vigilant
à ce qu’il n’y ait pas de confusion des rôles.
Le cadre d’intervention
Tel que défini dans le code de l’Action Sociale et des Famille, concernant « les actions de Prévention
Spécialisée » , l’ADPS agit sur habilitation du Conseil Départemental dans le cadre d’une mission de
Service Public.
L’association mène son action dans un cadre partenarial avec les associations locales et les
Institutions concernées par les politiques en faveur des jeunes. Elle s’inscrit ainsi dans une

perspective de développement social des territoires.
Sa connaissance et son expertise des problématiques des jeunes permet à l’association de participer
à la veille sociale et à l’élaboration des politiques publiques.
Soucieuse d’amener les jeunes à une prise de conscience et à développer leur esprit critique,
afin qu’ils puissent exprimer leurs points de vue et agir eux-mêmes sur leur environnement,
elle participe à une action d’éducation populaire.

Perspectives
Persuadée de la pertinence de l’action de Prévention Spécialisée auprès des jeunes et de la nécessité
de son développement, l’ADPS participe au réseau des associations de Prévention Spécialisée du
Gard.
L’association évalue en permanence l’adéquation de son activité avec son projet associatif,
en étant attentive à l’évolution du contexte social et politique.
Face aux problématiques émergentes et à l’accélération des phénomènes sociaux elle doit
s’adapter en permanence pour répondre au mieux aux besoins des familles et des jeunes
dont elle s’occupe.

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils